Entrez votre code d'accès ici

Si vous n'êtes pas inscrit -
Téléphonez au 08 99 78 02 65
pour obtenir votre code
» 1.34 € / appel + 0.34 € / min.
3 étapes essentielles pour déguster le vin
Bref aperçu des arômes qui vous aideront…
Comment bien acheter son vin à un bon prix
Don Cristobal Syrah
Oak 2003
Comment bien conserver son vin ?
Accueil » Nos dossiers » Bien conserver son vin...  
Bien servir le vin
 
Un vin n’est pas une liqueur que l’on boit n’importe comment, à n’importe quelle température. Chaque type de vin doit se prendre à un degré de fraîcheur ou de tiédeur pour que toute sa saveur vous explose en bouche. Il faut donc déguster cette divine boisson selon un ordre prescrit.

Les vins frais
La plupart des vins blancs, par exemple les vins d’Alsace ou les vins du Rhin ou les vins blancs secs sont des vins assez concentrés en acidité. Il est donc préférable de les servir frais, autour de 8° à 10°C. La fraîcheur va amoindrir leur goût d’acide en bouche.

On servira les champagnes et les mousseux à la même température, c’est-à-dire entre 8° à 10°C. Il serait sacrilège de les boire à une température inférieure car l’on y perdrait tous les parfums.
Les vins blancs liquoreux gagneront également à être dégusté sous les 10°C. Ne tombez pas en deçà des 8°C, cependant. Ces vins sont fortement chargés en sucres, le fait de les boire assez frais vous les rend plus acceptables au palais, moins bonbon. Le froid allège l’impression sucrée.

Pour les portos blancs, veillez à les tenir environ 3 à 5°C plus frais que la température ambiante.
Enfin, pour les blancs plus âgés, vous pourrez vous permettre de les servir autour de 10°C, puisqu’en vieillissant, ils auront perdu de leur caractère acidulé. Vous pouvez même pousser l’audace jusqu’à leur laisser atteindre les 12°C et profiter ainsi des plus grandes subtilités de leur bouquet.
Par ailleurs, tous les rosés se boivent très frais, autour de 8°C.

Les vins qu’on sert moins frais
La plupart des vins rouges assez jeunes se servent encore frais. À cause notamment de leur fort taux d’acidité. On peut donc se permettre de les boire entre 10° et 12°C. Cette fraîcheur relative amoindrira le goût aigre tout en favorisant l’explosion du bouquet.

En général, les rouges comme le Bourgogne, le Côte du Rhône ou le Beaujolais se boivent à une température inférieure de 2° à 3°C à celle de la pièce.
Les rouges liquoreux tels que les Banyuls ou les Muscats sont excellents adaptés à la température ambiante. Vous pouvez donc les conserver à même l’endroit où vous comptez les déguster puisque aucune précaution spécifique ne les caractérise.

Pour les Bordeaux, il n’y a pas de concession possible : 18°C constitue le minimum idéal. On doit le savourer chambré pour qu’il dégage toutes les arômes dont il est si précieusement chargé.
Enfin pour les vins apéritifs comme les portos rouges, il vous faut les servir à au moins 5°C au-dessus de la température ambiante. Toute leur saveur percera votre bouche alors.
 
  Accueil » Nos dossiers » Bien conserver son vin...  


• Bien conserver son vin. » Lire le dossier
• Les fromages et le vin » Réservé aux membres
• Les idées d'accompagnements » Réservé aux membres
• Les principaux cépages » Réservé aux membres

Cliquez ici pour la liste complète - Accès membres

Le site Répertoire vins appartient et est opéré par Opale Canada, UK.
Copyright 2006-2018 © Terapub (Affiliation). Termes et conditions